PLU… Les vœux du maire

Pastiche de ce que pourrait être le discours de notre Maire.

Monsieur le député, monsieur le Président, Chères Concitoyennes, chers concitoyens ;

Dans un de mes derniers discours, adossé à l’Agoût, je vous avais livré un « discours fleuve »…

Aujourd’hui, dans cette halle je vais tenter le camelot, et ce n’est pas le grain à moudre qui manque. En effet je vais sacrifier à ma tradition vous dire toutes mes réalisations depuis mes réélections, je vous vous dire combien Saint Alain peut m’être reconnaissant pour avoir englouti tous vos sous. Il n’y a pas que le gouvernement qui vous saigne, j’ai appelé un saint à la rescousse et vous pouvez à travers un joli film voir combien notre budget a été sollicité par mes soins pour notre saint !

Je ne peux passer sous silence mon usine hydroélectrique et si, pour faire bonne mesure, j’ai associé quelques uns des véritables acteurs de ce succès, l’histoire retiendra, je m’en charge, que cette usine, c’est bien à moi que Lavaur la doit, d’ailleurs dans le magazine « Lavaur Le Mag » le plus proche des élections, je vous le promets, je ne manquerai pas de vous le rappeler !

Certes j’ai promis quelques actions que je n’ai pas pu tenir.

Mais, c’est juste de votre faute : je vous avais demandé de vous réunir entre vous, je vous avais demandé d’organiser des repas entre vous, non pas des dîners gastronomiques, juste un steak/frites aurait suffit, mais le pourcentage de réception n’a pas évolué…

Je vous avais aussi invité à venir vous mêler de la vie citoyenne, vous y avez cru !

Pfff, c’était pour rire, comme si en étant votre mai(t)re à tous j’avais ne serait-ce qu’un instant imaginé que vous puissiez avoir l’ombre d’une idée pour ma bonne cité !!!

D’ailleurs vous avez bien remarqué, pour le PLU, je ne vous ai jamais rien demandé. J’ai simplement sacrifié, aux termes de la loi, à quelques réunions auxquelles vous avez participé avec la retenue qui m’est chère !

J’ai fait semblant de boucher des dents creuses ! Mais je me suis bien gardé de vous donner des voies sécurisées et des activités proches de l’urbanisation.

Votre cinéma se meurt ? C’est pas ma faute à moi ! La salle de jeux pour enfants a rendu l’âme, je n’allais pas en faire une délégation de service public pour amuser les petits !

Et puis, avais-je besoin de vous pour organiser le déménagement d’Intermarché ? De plus vous traînez la patte au motif que les commerces du centre-ville vont disparaître… Vous me reconnaissez une gestion pertinente (bon je ne suis pas dupe, je perçois bien l’ironie ou le fayotage et j’y suis sensible cela montre combien je suis respecté!), mais vous êtes inquiets.

Mais vous avez tort … Il y en a au moins une bonne dizaine d’entre vous qui vont pouvoir faire les rémoras de l’INTER, pour le reste ? Je vous laisse l’initiative…

Et puis la sécurité, celle que j’ai installée… Certains étaient contre, ils disaient que c’était coûteux et inutile, balivernes c’est très coûteux et absolument inutile, mais c’est tellement plus beau quand c’est inutile selon Cyrano de Bergerac (E.Rostand). Vous voyez, je n’ai pas changé, je vous livre ma citation de mon discours !

Toutes mes rues que j’ai aménagées pour vous, et toutes celles qui ne le seront pas, mais qui me laisse au moins une marge de progrès significative. Promis je le ferai, si Saint Alain est moins gourmand dans les années à venir.

Vous voyez que Lavaur bouge, rappelez-vous tous mes apéros gratuit, les repas aussi gratuits, les spectacles gratuits, la patinoire presque donnée !

Et tous cela rien que pour vous, enfin non pas vraiment c’est aussi gratuit pour nos communes voisines…

Pour le reste rien ne changera, promis, les commerçants fermeront à tour de rôle, de plus en plus vite et seront de moins en moins en moins remplacés avec un bénéfice pour la circulation en centre-ville :

Moins de commerces ? Moins de circulation. Plus de places de parking, le paradis sur terre avec un Saint Alain aux anges !

Et tout cela grâce à qui ? Allons ne soyez pas ingrates et ingrats…

Grâce à MOI !

Mes projets pour demain ? Je vous renvoie à mes discours de vœux des années précédentes, ce sont les mêmes depuis vingt ans, pas de raison d’en changer !

Venez, allons boire un coup (gratuit) pour la nouvelle année.

coffreJ’ai bien sûr la mesure que je ne suis à la hauteur des qualités d’orateur de notre maire et je sens la faille de mon pastiche, aussi je vous joins quelques pronoms et adjectifs pour que vous puissiez le compléter !

N’hésitez à piocher dans ce coffre, pour autant que Carayon vous en laisse un peu !

Joyeuse année à Tous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s