PLU… Véritable ville commerçante

A l’opposé des ambitions de Carayon et de ses « Mousquetaires », la raison, le bon sens militent en faveur d’une

véritable ville commerçante,

celle qui crée du lien entre les habitants, non pas ce véritable village commercial excentré, qui étouffera la terre et désorganisera une circulation urbaine déjà bien difficile.

Aujourd’hui le commerce de proximité souffre, s’éteint souvent avec des difficultés pour renaître, laissant dans la bouche un goût amer de cendres d’avoir échoué à faire vivre le cœur de Lavaur.

Les moyennes surfaces sont le plus souvent pénalisées par des dessertes inadaptées et compliquées pour ceux qui ont dans le cœur et dans la tête la préservation de notre planète.

Pourtant ces deux formes de commerce, celui en « bas de chez soi » et celui un rien plus éloigné mais aussi utile, font bon ménage pour autant que la déraison et la concurrence ne viennent détruire le concept de complémentarité.

VVC contre VVC

Ne confondons pas les deux notions : « commercial » pour le plus grand bénéfice des marques et de chaines commerciales et « commerçant » l’homme et la femme de la proximité et de la convivialité qui maintiennent, cultivent la vie ensemble.

C’est l’enjeu  :

Véritable Village Commercial

                                                     contre

                                                                Véritable Ville Commerçante…

S’adresser à des concepts ou s’adresser à des hommes, Carayon a choisi… les concepts, ce qui va lustrer son ego !

Carayon n’a pas mis en place les outils de concertation, il n’a entendu, à temps, personnes d’autres que les lobbies !

Pitoyables résultats !

jupiterrrr2Mais, NON, Carayon n’a pas tous les pouvoirs…

Remember… la fête foraine, il y a deux ans, il a cédé lamentablement à la pression, je devrais dire par la raison des autres, non, il n’est pas le Jupiter qu’il voudrait incarner, il est juste un maire dont l’oreille est séduite pas les sirènes des lobbies et sourd aux légitimes aspirations de ses concitoyens.

L’effritement de son électorat depuis 10 ans montre bien cette usure que la dette n’a pu contrebalancer.

Au vote vauréens, le changement est pour demain, donnons-nous en les moyens !

pliplu

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s