Colère légitime !

Oui, Macron, enfin une éclaircie dans la brume d’une pensée complexe :  » colère légitime » dis-tu ?

Oui, la colère est légitime face aux violences perpétrées par une politique qui martyrisent les plus fragiles.

Oui, Macron, c’est violent de piquer de l’APL aux étudiants, d’augmenter la CSG des personnes âgées.

Oui, Macron, c’est d’une rare violence d’augmenter les taxes sur le carburant au nom de la transition écologique et d’en faire autre chose, car pendant ce temps là, la terre agonise et que le problème n’est pas franco-français mais mondial.

Oui, Macron, c’est une violence insupportable ces insultes répétées, ces déclarations stupides qui mettent en cause l’intelligence de la rue.

Oui, Macron, la violence est sournoise mais invalidante quand tu te sers d’un parlement incompétent, inconséquent, absent pour légiférer contre la République, la démocratie, la liberté, l’égalité et que tu malmènes la fraternité.

Oui, Macron, c’est aussi d’une violence inouïe de promettre et de ne pas tenir. Tu avais dit plus personne dans la rue pour Noël 2017, ils sont encore nombreux à souffrir du froid, de la faim, de l’isolement un an après, tu n’as rien fait, personne n’a rien fait.

Oui, Macron, la violence elle vient bien du pouvoir et pas parce que le pouvoir se trompe de communication, mais parce que le pouvoir se trompe sur l’état de la nation et favorise éhontément les riches en pénalisant jusqu’à l’insupportable ceux qui travaillent.

Oui, Macron, c’est d’une violence désarmante cette pratique du « banc vide » d’un parlement incompétent aux ordres, incapable de relayer les conséquences de décisions non réfléchies.

Oui, Macron, cette violence va se retourner contre toi, car ces élus que tu as fait choisir au hasard des candidatures sur le net, sauront te quitter quand le moment sera venu de rendre des comptes, ces ministres qui font le lit du capital te lâcheront quand le vent tournera.

Oui, Macron, la violence est inhumaine quand tu fais tirer sur les gilets jaunes avec des armes létales.

colereAlors, tu t’étonnes que les gilets jaunes soient débordés comme ton armée de CRS par des casseurs – il est des mauvaises langues qui prétendent qu’ils sont téléguidés . Mais Macron, tout cela est ton fait et foi de picard, parole d’amiénois tes gloubi-boulga ne sont plus audibles.
Nous avons un clown à l’Élysée et il est temps de le renvoyer dans les coulisses d’un cirque dont le spectacle n’intéresse même plus un petit vingtième des spectateurs et qui ne sait pas se retirer sous les huées de spectateurs.

Et si les gilets jaunes sont verts de rage, ne t’en prends qu’à ta politique, si tu n’acceptes pas la violence, les 2 000 000 de gilets jaunes n’acceptent plus la tienne !

Si la colère est légitime, et pour une fois je te crois Macron Jupiter, tu fais quoi pour l’apaiser ?

Que dis-tu à ton « peuple », ces gaulois réfractaires, ces illettrés, ces alcooliques…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s