Le handicap ? Une priorité de Macron !

Les députés ne sont pas au cœur des dossiers, ils n’ont qu’un objectif, bien rester dans le rang. Et pour cela toutes les infamies sont possibles.

Même pas de honte, la député Verdier-Jouclas avoue sans état d’âme, semble-t-il : « j’étais pour mais j’ai voté contre », ce qui a fait d’elle une miss glyphosate incontournable !

Pour occuper le terrain, ils prennent à bras le corps des « dossiers » locaux, s’approprient des missions, se fixent des objectifs qui ne sont que les affaires engagées par d’autres et cela au mépris le plus total des modifications des contextes.

Si Miss glyphosate, inénarrable député porteuse des hobbies vinicoles (en contradiction avec la ministre Buzin au demeurant), ne déroge pas à la règle, Mister éolienne, après s’être envoyé en l’air avec les militaires de Castres, reprend le projet stupide d’autoroute impasse à son compte, lui qui avait des doutes il y a 3/4 ans a maintenant des certitudes pourtant la COP 21 puis 22 aurait lui ouvrir les yeux sur l’inanité du projet. Il reste le conseiller municipal de Lavaur fantôme, mais ne démissionne pas…

il faut bien dire que pour ce qui est du fantôme, il est un mouton d’exception qui ne renie sans doute pas ses origines playmobil à en croire « certain » de ses collègues

Puisqu’il ne satisfait pas à ses engagements – rendre compte de ses actions – il faut bien que quelqu’un le fasse, dire ce qu’il vote, et dire quand il est absent est œuvre de transparence ! Ce n’est point délation, juste une exercice normal de démocratie !

mouton macron6

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s