Anniversaire

Trois ans que Vigilance vauréenne  célèbre en étendant son champ de vigilance et devient « Vigilance au Pays de Cocagne ».

C’est, dans les faits, prendre en compte les derniers articles qui ont malheureusement constatés les dérives du pouvoir, les dénis de démocratie de nos élus parlementaires qui se sont rangés aveuglément derrière ce que le bon sens empêche de reconnaître comme notre président.

Président des insultes et du mépris,  président des riches, fossoyeurs des libertés, de la transparence, de la moralisation, il n’a pour socle de légitimité qu’un parlement à sa botte qui n’est que la représentation d’un petit cinquième des électeurs (au moment de l’élection). Les aficionados de ce personnage commencent à quitter le navire. L’iceberg des plans bidons a conséquemment déchiré la coque de ce qu’il imaginait immersif.

Alors, la dénonciation des impérities communales sont bien peu de choses, même s’il est urgent d’y remédier – je n’abandonne évidemment pas – en comparaison d’un président et de ses parlementaires qui vont de plans en plans pour faire croire à une activité débordante, alors que ce qui déborde c’est les postures pitoyables de ces gens là !

Plan santé, plan contre la fraude fiscale, plan pauvreté… même pas un plan CONTRE la pauvreté… Tout cela pour demain ! Pour aujourd’hui rien que des mugs et autre tee shirt pour amuser, distraire des citoyens. Mais sont-ils encore dupes ?

Un président d’assemblée loin d’être irréprochable, une commission de l’assemblée qui ne va au bout de sa mission, des ministres qui n’ont pas la même compréhension du mot moralisation que le citoyen, un président insultant complètement étranger aux problèmes ordinaires et qui évoque des solutions stupides.

Mais pour ce qui est du local, la présence et le vote des députés du Tarn confirme bien leur soumission sans faille, ce ne sont que des petits soldats à la solde d’un pouvoir absolu. Autoroute impasse, glyphosate, loi sur les libertés d’expression, loi sur les violences sexuelles, etc. autant de rendez-vous manqués par ces les « mals » élus de la Vème République.

Ils laisseront une trace dans l’histoire de la République, nos enfants se souviendront de cette législature calamiteuse.

Démission et destitution sont les leviers pour faire changer les choses avant qu’il ne soit trop tard.

teeshirt macron mepris

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s