Audace ? Chez les LREM, point trop n’en faut !

Alors que l’on s’extasie devant le maintien dans le mouvement d’une député LREM frondeuse, elle a voté contre :

scrutin 1110

On déchante bien vite, le maintien avait sans doute une contre partie…

Lors du vote sur ce même texte, 5 jours après, la raison lui est revenue sous forme d’une absence au scrutin !

1117

L’analyse de ces scrutins fait sourire, les députés du Tarn – je parle ici de Terlier et de Verdier-Jouclas, le député Folliot est si souvent absent que cela n’a pas de sens de le comptabiliser – donnent la pleine mesure de leur alternance aux votes : quand un est là l’autre pas et vice-versa.

Donc pour rester dans les rangs de LREM – quand ils ne sont pas d’accord, ils s’abstiennent (la limite de la tolérance bienveillante) ou bien ils font un coup d’éclat mais s’éteignent aussi vite.

Ah godillot, quand tu les tiens…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s