Lettre à mon député.

Monsieur Terlier Jean Lavaur le 23 juillet 2018

Monsieur le député,

Les récents événements montrent à l’envi des dysfonctionnements majeurs dans l’exercice du pouvoir.

Vous êtes chargé de contrôler (entre autres) les actions du gouvernement.

Je ne vous parlerai donc pas de ce que l’on appelle « l’affaire Benalla », parce que celle-ci est devenue un dossier pénal et que je ne ferai pas injure à votre qualité d’avocat : la justice doit suivre son cours et c’est bien comme cela. Personne ne doit s’immiscer dans cette instruction dont nous connaissons finalement que bien peu de choses et, pour laquelle, je n’ai en ce qui me concerne que bien peu d’informations avérées.

Pour ce qui est des comportements du gouvernement et principalement du Président de la République, du premier ministre et tout particulièrement du ministre de l’intérieur, il en va différemment. Et cela est de votre compétence.

toile pris dansJe vous écris pendant que notre ministre de l’intérieur noie le poisson de ses inactions (ou protections) au sein de la commission d’enquête avec la complicité des parlementaires LREM. Il a rien vu, il en a parlé à personne, il est pas responsable… et le comble : ce n’était pas à lui de saisir la justice. Vous savez que si, il est une autorité constituée, il savait donc en ne dénonçant pas les exactions dont il s’agit qu’il est pris en défaut de non dénonciation d’un délit.

Je suis sidéré d’une telle performance qui n’est pas sans rappeler l’affaire Cahuzac !

Mon propos est donc de vous demander d’une part de dire à ceux qui sont électeurs dans votre circonscription votre sentiment, vos convictions sur ce scandale d’État et des mensonges qui vont ne durer que le temps d’un été (peut-être même pas). Ce serait bien de vous mouiller un peu, d’autant que vous aviez plaidé pour une grande transparence et que vous aviez promis de nous rendre compte.

Et d’autre part, en marge de l’affaire Benalla/Macron/Collomb et consorts, au vu des vidéos qui tournent sur internet, je vous demande de poser la question au gouvernement : « Est-ce bien déontologique de tabasser un passant pour des membres des CRS (je ne parle pas de Benalla, mais bien des vrais CRS), est-ce légitime ce déploiement de force – 1 contre 6, 7 ?. Est-ce maintenir l’ordre cet acharnement stupide ? Vous pourriez appuyer vos propos en demandant les sanctions qui ont été prises pour ces « gros bras » casqués, armés qui molestent des citoyens bien peu belliqueux.

Je serais bien obligé de conclure que vous trouvez normal ces postures, ces agissements dans l’hypothèse où ma lettre demeurerait sans réponse.

Salutations respectueuses.

M.Pouvreau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s