Ils ont tué le rail

Alors que les privatisations tentées par d’autres nations – je pense particulièrement au Royaume-Uni – ont fait la preuve de leurs inefficacités, alors que les gestions déplorables de la SNCF sont dues, pour la plupart, à nos dirigeants actuels, le dernier rempart contre cette hérésie qui est la sacrifice d’un statut et d’une entreprise est tombé.
Les godillots ont suivi, la main sur la couture du pantalon, la volonté d’un monarque qui se déplace en Falcon alors que route et rail sont disponibles et économiques.

Il faudra se souvenir de ces godillots ont qui accepté et soutenu cette trahison.

http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/(legislature)/15/(num)/942

cercueil sncfEt bien sûr nos godillots locaux n’ont pas manqué à l’appel, même Folliot a fait le déplacement, ce qui est notablement rare pour venir renforcer le vote de Terlier et Verdier-Jouclas qui font une semaine très dense en terme de viols des acquis sociaux, des libertés. Des coins enfoncés dans la démocratie, dans la liberté qu’il faudra leur rappeler quand ils auront l’outrecuidance de solliciter un nouveau mandat. Car tout ceci est leur bilan !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s