Hou ! C’est même pas vrai

La déontologie journalistique empêche de raconter des carabistouilles…

Pas celle qui touche aux hommes politiques ! Hélas !

Je viens de recevoir comme chaque vauréen, les jolis livres d’images, imprimés pour le compte de la commune avec nos sous et pour le plus grand bien de notre maire. Je ne doute pas un seul instant que le problème de la légitimité du bilan à mi-parcours soit autre chose qu’une action de communication dont le bénéfice n’est sûrement pas l’intérêt général.

Alors information ou propagande, la question se pose d’autant que certaines actions ne sont pas du ressort de la commune (du maire !) mais évidemment de sociétés, entreprises absolument indépendantes.

carajeuneSon hors série commence par une ineffable contre vérité , enfin pas une mais deux…
Vous l’avez reconnu vous, votre maire, il a rajeuni à n’en pas croire ses yeux.

Ou alors, décidément l’opposition a raison c’est bien un homme du passé, passé très antérieur !

A ne pas vouloir vieillir, à rester ancré dans ce qu’il fût, il hypothèque dramatique l’avenir d’une commune.

Une des preuves est que ce brave maire ne s’est toujours pas résolu à considérer ESL comme ce qu’elle est, à savoir une Régie Municipale, à autonomie financière et personnalité morale, inscrite au registre du commerce et des sociétés. Il en est le président du conseil d’administration mais juste cela et indépendamment de la mairie. Indépendance cela veut dire qu’elle n’est pas subordonnée à la commune. Aussi c’est un rien culotté de reprendre les succès de ESL, comme si c’étaient ceux de la commune !

Photo d’une autre époque, mais également chiffres un rien manipulés.

il nous écrit : » Près de 70% d’entre vous nous ont fait confiance... »

Curieux, il ne sait pas compter, ni lire les résultats, à moins que ce ne soit encore une Fake news !

lavaur au coeur

Donc cela fait moins de 45 % « d’entre nous ».

Pas de quoi pavoiser, l’élection est incontestable mais un peu d’humilité serait de mise pour un score aussi faible après une aussi longue période d’exercice d’un mandat sans partage.

Il ferait bien notre maire de se pencher sur ce score, essayer d’expliquer le phénomène observé lors des législatives :

lavaur legis 2017

La chute est brutale, il n’a recueilli que 30% des suffrages « d’entre nous », une baisse significative d’un tiers.

Voilà donc en une phrase et une image qu’il nous a montré qu’il tenait particulièrement à incarner le passé. En dehors de ce cadre, notre pauvre maire se rallie à Wauquiez dans des errances de droite dure.

Mais je crois bien que je vais encore feuilleter ces jolies livres d’image, je viendrai ainsi vous en reparler…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s