Prendre les enfants du bon dieu

pour des canards sauvages !

La chasse est ouverte et il pleut des canards !

Parti sur son destrier pourfendre le malheureux cerf à bout de souffle sous prétexte que c’est culturel tout comme l’assassinat de taureaux dans une enceinte qui ressemble à une antichambre de la mort, voilà que le président Macron, fait une halte opportune dans son pays : la baie de Somme pour abattre sans sommation les canards qui ont eu la faiblesse de croire en ses promesses !

Il faut bien reconnaître une immense crédulité à ceux qui en glissant dans l’urne un bulletin « Macron » (puis celui d’un député LR EMA)* ont pensé que la taxe d’habitation allait disparaître. Le rendement de cette taxe ne pouvait faire espérer un tel miracle. C’est l’art de nous faire rêver et de transformer nos rêves en cauchemars ; il est parfaitement maîtrisé par Jupiter. Le dispositif nouveau, mais inéluctable que ce soit sous forme d’une nouvelle taxe ou sous la forme plus vraisemblable d’une gelée de pétrole appelée « vaseline »  vendue sous l’appellation de réorganisation de la fiscalité locale, va contraindre nos portefeuilles, lessiver nos économies, essorer nos derniers euros.

Les canards ont du plomb dans l’aile, que n’ont-ils senti que la baie d’Authie serait leur cimetière, lorsque ce président, pérorant dans son langage si complexe qu’il en perd tout sens, promettait monts et merveilles à tous alors qu’en réalité il ne s’adressait qu’à un tout petit nombre.

Voilà assumée la fake news, une des fake news du candidat Macron devenu par la grâce d’inconscients le président de la France.

Ce n’est hélas pas la seule, la pire, oui avec Macron il y a toujours pire et nous ne sommes pas au bout du mandat, la pire vous disais-je c’est bien celle qui annonçait que fin d’année 2017 il n’y aurait plus un seul SDF dans la rue. Si avec une indulgence qu’il ne mérite pas, nous reconnaissons quelques refus de SDF pour aller se réfugier dans des dortoirs où promiscuité et humiliations sont le pain quotidien, il n’en reste pas moins que de trop nombreuses personnes sont toujours et encore dehors sans manger, sans un regard humain dans une détresse épouvantable qui devrait être la préoccupation de ce Président si mal élu.

A-t-il compté combien de repas pourrait être servi si était conservée la vitesse de 90km/h… Un panneau (80€ TTC fourniture seule) permet de confectionner 20 repas (selon les fournisseurs de 3 à 4€, en cantine 2 à 3 euros). L’évaluation du nombre de panneaux à changer est de 20 000… C’est donc 400 000 repas que coûte cette lubie gouvernementale qui à l’évidence ne modifiera rien quant aux résultats sur la mortalité des sections routières concernées. Des expériences ont d’ailleurs démontré le contraire.

Ce sont bien là les deux fake news les plus criantes de notre Jupiter national.

Mais le Jupiter local, je veux parler de Carayon le maire de Lavaur, n’est pas sans profiter de cette technique d’annonces. Souvenez-vous au moment des élections il nous avait vanté la vidéo protection, celle qui allait faire de Lavaur un pays de non délit, de non crime. Passé le temps d’annonce, le constat d’une vidéo protection efficiente ou rien qu’un peu utile a fait pschitttt !

Déjà, en ce temps, je dénonçais cette dépense aussi injustifiée qu’inutile et pressentais une dérive vers une vidéo verbalisation.

C’est fait !

sourireVient de naître la vidéo anti crotte de chien… Je souris à l’idée !

Bien sûr c’est insupportable ce manque de civisme de certains propriétaires de chien qui prennent les trottoirs pour des crottoirs, mais il va faire comment pour verbaliser ?

Nous allons voir apparaître les promeneurs masqués de chiens incontinents, il faudra alors procéder à des analyses ADN pour retrouver le chien.

ET puis cela fait quand même cher ! (la vidéo pas l’amende qui me semble peu dissuasive compte tenu des difficultés de mise en place). Et puis c’est discriminatoire, là où il n’y a pas de vidéo c’est open bar aux cacas canins. Là où il y a vidéo… ? Ce sera déserté par nos compagnons et leurs indélicats maîtres ! Et puis qui va visionner les vidéos ? Ou qui va être posté 24/24 devant les écrans pour constater les infractions ? Le maire ?

Décidément il est patent que le point commun de tous les élus c’est la poudre aux yeux, c’est la fake news, le faire valoir. Payons-les au smic, ou aux résultats !

*La République en Marche Arrière

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s