Bonne question !

pesteDu choléra ou de la peste, que doit-on le plus craindre ? En fait, les deux car les séquelles existent dans les deux cas, et elles sont insupportables. Il n’est pas d’antibiotiques contre cela. La seule solution est de les éviter, mais cela, c’est trop tard !

Alors nous avons d’un côté, un vieux monarque, pas fatigué par plus de vingt ans de règne et qui en tout état de cause restera le tout puissant régisseur de la vie vauréenne, car quand bien même il serait élu député (je plaisante, c’est mathématiquement impossible), il se conservera toutes les délégations. Il ne sera à l’Assemblée Nationale qu’un pion dans un parti qui n’aura aucune influence sur le devenir de la République, il ne pourra proposer que ce qui conviendra à notre Jupiter. Il sera godillot par destination, ce qui est un moindre mal, mais qui reste un mal quand même !

D’un autre côté nous avons, un conseiller municipal, dit d’opposition (il ne s’oppose finalement que pour un peu moins de 2% des délibérations !) qui a emboité le pas de son chef de guerre « ni de droite, ni de gauche » mais qui déploie, à peine intronisé, des mesures de droite, droite, avec un élan que rien ne semble arrêter, et en tout cas pas le résultat des élections de dimanche car qu’importe que ce soit 402, 427, 435, il aura la majorité suffisante et largement suffisante pour gouverner sans coup férir que ce soit par le 49-3 ou les ordonnances.  Et il fera quoi notre gentil député LREM ? Le godillot de conviction…

Alors quel est le risque le plus dangereux ? Godillot par destination, ou godillot par conviction ?

Il faut préparer l’après Godillot !

Être dans la rue demain pour avoir choisi, la peste ou le choléra, n’est pas cohérent.

Et puis pourrons nous aller dans la rue ? Le New York Times a bien décelé une tendance autoritaire fortement marqué, l’outil de l’état d’urgence pour justifier la répression, nous y sommes.

Aussi, dimanche, donnons nous la capacité de nous opposer en ne choisissant pas un candidat qui en tout état de cause fera  ce qu’on lui dira de faire en haut lieu !

  • Vous êtes inquiets pour l’autoroute ? Pas de souci : Ils sont « pour » tous les deux !
  • Vous êtes inquiets pour la sécurité ? pas de souci : ils sont pour aussi !
  • Vous êtes inquiets pour votre avenir ? Je partage avec angoisse votre inquiétude !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s