Jubilatoire

Quand dans la confusion la plus complète, deux candidats qui d’ailleurs se réclame d’un parti « UDI » notamment, se font une guerre stupide pour savoir qui a menti ou pas.

escrime 1Charmant de les voir s’escrimer autour d’un avis sur la construction d’une autoroute de désengorgement de Lavaur (sic Carayon) qui vient de faire l’objet d’une enquête publique.

L’un Jean Terlier dénonce des « propos mensongers et des pratiques d’un autre temps » (ce qui est amusant pour un candidat estampillé « LREM », le parti du libéralisme et du conservatisme, alors que le second Carayon le candidat « LR » le parti des mis en examen et des susceptibles d’être mis en examen mais aussi des condamnés, qui parle, tenez-vous bien de « Si les élus ont parfois mauvaise presse, c’est parce que certains ont pris l’habitude de filouter avec les électeurs« , ce qui venant de Carayon ne manque pas de sel !

A filou, filou et demi aurait-on envie de dire…

C’est de la politique d’arrière cuisine, l’un et l’autre se renvoyant les intentions des déclarations anciennes.

Il n’empêche qu’aujourd’hui, ils sont deux favorables à la construction de la déviation payante de l’autoroute (15 €), et cela en dépit des risques écologiques et sociaux, simplement parce qu’un jour Pierre Fabre avait jugé utile cette infrastructure. Bons soldats du capitalisme, ils emboitent le pas, avec comme seul ambition d’être celui par qui cela arrivera ! Parce qu’être mouton ne leur suffit pas ils veulent être celui de tête, tant qu’à bêler autant bêler le plus fort.

Confions notre vote à Linda Gourjade qui en conscience préfère un itinéraire respectueux des contraintes sociétales et environnementales. Elle est en capacité de porter un projet de consensus qui libérera Castres et Mazamet sans mettre en péril une région et son écosystème.

ballotsAllons messieurs les chiffonniers, être député n’est pas un but, le but est de défendre la France et ses territoires. C’est aussi de défendre les intérêts des françaises et des français, non pas en assassinant le code du travail au profit des entreprises, non pas en saignant les plus pauvres et les retraités.

Pour éviter un troisième tour dans la rue, il faut que ces élections ne soient un blanc seing pour un Président qui parle à tort et à travers et qui s’entourent de ministres qui vont avoir bien du mal à respecter les mesures de transparences et d’éthique qui seront prises (ou pas, ou à peu près).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s