Pas seul à le dire

Il avait voté aux présidentielles Mélenchon, un choix citoyen, un choix de conviction.

J’avais voté Hamon, un choix citoyen, un choix de conviction.

Nous avons eu Macron, terrible punition pour n’avoir pas su s’allier !

Je choisirai au premier tour des législatives un candidat qui rassemble, qui a le charisme et la volonté de servir son pays, notre pays et notre région. Ce que les partis ne savent pas faire, il le fera : nous rassembler autour d’un vrai projet.

lindagourjadeNous avons choisi, tous les deux, Linda Gourjade, lui en s’engageant à ses côtés, en qualité de suppléant, dans un combat difficile, moi en dénonçant, à mon niveau, avec mes moyens, les mensonges, les trahisons des uns et des autres et aussi les objectifs suicidaires pour la population de certains. Bien sûr avec autant de candidats, bien sûr avec des programmes souvent bien comparables, le choix pourrait se porter vers telle ou telle autre candidature, mais l’objectif, le mien est de donner au parlement une majorité de contestation, une majorité garde-fous, une majorité qui ne brade pas les acquis des luttes de nos aînés.

Je ne me macroniserai pas, car il n’y a rien de social dans son programme : supprimer des emplois publics, perpétrer une aggravation de la loi El Khomri, se livrer poings liés à l’entreprise, au capital. Voter pour les candidats de REM, c’est aussi accepter que les collectivités locales voient leurs ressources se tarir ce qui les privera de leur libre arbitre en termes d’aménagement et de choix d’actions  (80% de la taxe d’habitation pour Macron, mais Carayon est prêt à aller jusqu’à une exonération totale). Je ne serai pas l’esclave qui vote pour le fouet, pas la dinde qui s’amourache de Noël, pas le condamné qui pardonne à son bourreau. Je serai celui qui est fidèle à ses convictions, je ne veux donner pas une majorité à Macron, je souhaite une majorité de gauche.

Ce n’est pas un vote utile, c’est bien un vote de conviction pour une candidate qui se place dans la ligne de Benoît Hamon avec la force de son expérience parlementaire. Elle a prouvé tout au long de son mandat sa capacité à résister aux pressions, elle a su se démarquer pour respecter ses engagements de campagne, quitte à se marginaliser au sein même de son parti. Elle a l’ambition du rassemblement pour aller de l’avant.

ET puis, et c’est remarquable, par les tracts qui courent, sa lettre de rassemblement est terriblement séduisante de cohésion, de construction. Relisons-la :

  • Pour une VI république qui donne le pouvoir aux citoyens,

  • Augmenter le pouvoir d’achat,

  • maintien des services publics,

  • donner à nos enfants l’assurance de vivre mieux que nous,

  • mettre la démocratie au cœur de l’Europe,

  • créer des emplois en encourageant l’innovation et l’entrepreneuriat,

  • la culture par tous, pour tous,

  • accompagner la transition agricole.

Son mandat, elle l’a mené avec une grande honnêteté, une présence à l’Assemblée Nationale qui l’a sans doute empêchée d’être toujours dans sa circonscription, mais malgré tout d’être souvent parmi nous.

Et je voudrais faire une remarque d’importance, dans sa lettre pas un mot d’insulte, pas de dénigrement envers qui que ce soit, juste des mots d’apaisement, de rassemblement ; pas d’ambitions démesurées, simplement une volonté affirmée de se battre pour nous, au nom du plus grand nombre au delà des luttes fratricides des partis tout en gardant son identité socialiste, proche de Hamon.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s