Nous sommes libres de notre vote.

Nous sommes victimes de nos abstentions…

Mais encore, pour voter faut-il savoir, ce que cachent les professions de foi !

mouton rothschildPour les deux candidats de la droite dont je vous ai parlé hier (Carayon et Terlier), une rapide synthèse montre que dans un souci du respect du sacro-saint chiffre de 3% du déficit public, tous les coups sont bons pour pénaliser ce qui peut améliorer la vie de tout un chacun. Il y a des équilibres trouvés, la suppression partielle de la taxe locale mais, en contrepartie, la CSG va augmenter et de surcroît c’est une mainmise sur les communes qui perdent une grande partie de leur pouvoir de décision et de faire.

moutoncriMais il y a des candidats qui sont aussi poussés par des ténors de la politique, ainsi le Fhaine celui qui cultive les animosités des uns contre les autres propose pas moins de 144 engagements, au delà de la valse hésitation sur la sortie ou non de l’euro.

Ces engagements sont vides de sens s’ils ne sont pas mis en parallèle avec des moyens, des ressources :

  • Ainsi la retraite à 60 ans c’est presque 20 milliards d’euros à trouver,
  • le cinquième risque de la sécurité sociale lié à la dépendance : 5 à 6 milliards,
  • l’allocation adulte handicapé, encore 1 milliard,
  • la revalorisation des aides au logement et la revalorisation du minimum vieillesse, 1 milliard,
  • la baisse de la taxe d’habitation (dont nous avons plus haut les effets pervers), 1 milliard,
  • la sécurité (budget de la défense et augmentation des effectifs de police 40 milliards,

Face à cela, des prévisions de croissance très optimistes, trop ! (2,5% alors que le plus optimiste de ses concurrents – Mélenchon ne table que sur 2 % et Macron sur 1,6 % et que le FMI ou la CE n’envisage que difficilement 1 %)

Les risques de sa politique protectionniste sont grands et rien n’est maîtrisé. Une surenchère pour laisser apparaître un mieux être d’opportunité électorale mais qui s’avérerait suicidaire à très court terme.

Mais le programme Lepen, c’est aussi et surtout un art savamment décliné pour détester son voisin, un blocage sur la mixité, des retours en arrière dramatiques quant aux droits des femmes. C’est un mode de vie basé sur la méfiance, la crainte de l’autre, le rejet de tout ce qui n’est pas national, enfin tout ce qui est contraire à la solidarité.

Localement ? Un mot d’ordre « Défendre la France ». Une candidature qui est soutenue par les engagements nationaux, de quoi avoir bien des inquiétudes.

Mais le vote « contre » n’est pas une attitude citoyenne, c’est le vote « pour » qu’il convient de développer, retrouver chez un candidat ce qui représente nos aspirations et puis, parce que les élections législatives sont une chose sérieuse, donner à ce candidat ou cette candidate, toute les chances de réussir pour nous représenter fidèlement à l’Assemblée Nationale.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s