Les voies d’apaisement

Je vous le disais, elles sont impénétrables, obscures et stupéfiantes !

hopifeucaraSans doute notre bon maire aurait dû se souvenir qu’il n’y a pas de fumée sans feu, et que, à privilégier ce qu’il a appelé les « voies d’apaisement », il n’a, finalement, fait qu’attiser les flammes et l’embrassement prévisible a gagné l’hôpital, la commune et même s’est propagé jusque dans les hautes sphères de l’État. Ce qui n’aurait dû être qu’une affaire locale, gérée par les autorités locales, administrative ou judiciaire, prend des dimensions nationales parce qu’elle n’a pas été traitée sereinement, justement.

Cela devient une habitude, la gestion courante devient vite par les soins de notre bon maire, le très respectable Carayon l’Unique, une affaire d’État, souvenons-nous de la fête foraine… là encore un ministre avait été sollicité pour intervenir dans les affaires communales…

Alors n’est-ce pas là, je pense, l’administration de la preuve que la sphère communale est vraiment, terriblement sur dimensionnée pour notre bon maire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s