2017 : Deux ambitions pour vigilance vaureenne

Transparence et démocratie, le tout lié par le respect dû aux citoyens.

assan_vv

Il ne faudra pas compter sur les médias, pas plus en 2017 qu’il ne fallait s’y fier en 2016, la mode est au « sensationnel » au « buzz », mode qui ne permet pas de savoir et d’être véritablement informé.

Il nous faudra encore cette année trier l’ivraie du bon grain, ne pas se perdre dans les méandres de déclarations contradictoires, de bilans qui ressembleront à des fouilles archéologiques.

Pour Lavaur, les engagements s’essoufflent. Maintenant que ce qui est promis depuis 20 ans est réalisé, que ce soit au profit de la commune pour le bien de ses habitants ou que ce soit le plus souvent pour satisfaire les caprices d’un maire à l’écoute des diktats d’une droite ultra sécuritaire et indifférente aux principes de solidarité, nous devons être vigilants pour que soient réalisés les travaux de rénovation des infrastructures, ce que l’actuel conseil a négligé, que ces mêmes infrastructures soient mises aux normes (handicap), ce qui n’intéresse pas le maire et ses adjoints en compétence du domaine, que le budget et sa gestion soient une priorité et que les objectifs de résorption de la dette soient réellement mis en perspective.

Pour Lavaur, il faut aussi porter une véritable politique de développement du commerce local ; favoriser les installations, aider ceux qui sont en difficulté, soutenir par des actions fortes les implantations existantes à travers notamment le PLU à venir. Donner aux zones d’activité des accès cohérents et ne pas favoriser tel ou tel secteur, mais les mettre en synergie. Dynamiser les échanges en faisant des services publics ou para public des donneurs d’ordre en direction de tous les acteurs locaux. Le code des marchés publics autorise cela, et le maire sait bien utiliser les ressorts de ces lois.

Pour Lavaur, créer de véritables instances d’échanges et non des réunions d’informations descendantes, ouvrir des débats et non imposer des vues partisanes.

Pour Lavaur et le fonctionnement de son conseil municipal, il devient indispensable, d’abord de respecter les lois et règlement (affichage notamment), ensuite d’instituer un échange de paroles avec le public, citoyen à part entière, et enfin de mener les débats dans le plus grand respect des uns et des autres. Le progrès n’est pas dans les insultes, le mépris et les attitudes de « petit professeur », le temps est aux échanges adultes.

La transparence devient une exigence qui est assise sur le secret qui entoure toutes les actions du maire, les citoyens sont devant le fait accompli, il n’est que de se souvenir de la fête foraine particulièrement.

MAIS, la mobilisation qui a répondu à ce fait du prince montre à l’envi la capacités des vauréennes et des vauréens à réagir, aussi

R E A G I S S O N S !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s