Migrants et Carayon

Dans la réunion du 24 novembre, après avoir épuisé l’ordre du jour à marche forcée, persuadé qu’il en avait fini avec cette réunion qui allait amputer la rencontre entre deux sous ténors de la droite, Carayon allait clore la réunion, lorsque le représentant des conseillers d’opposition a demandé la parole pour faire part de son indignation face à la méthode du maire qui consiste à répondre à l’article de l’opposition dans « Lavaur le mag » dans sa colonne.

Ce procédé est déloyal, dira l’opposition, d’autant, j’ajoute qu’il concerne un sujet d’actualité sensible : L’accueil des migrants.

papeL’exemple du curé de Lavaur qui a accueilli de sa propre initiative une famille de migrants, le succès de cette intégration,  l’exemplarité de cette démarche, la valeur de la solidarité, la synergie des différentes cultures qui doit être impulsée et non bâillonnée, tout cela Carayon le balaie d’un propos plein de mépris. Il réfute le procédé déloyal, dit qu’il n’a pas à recevoir de leçon de moral, redit la source d’inquiétude que sont les migrants ; et enfin déclare que même le pape a mis de l’eau dans son vin (de messe ?) quant à ce sujet.

Pourtant, et de façon constante dans toute ses déclarations, le pape appelle à l’accueil des migrants, au respect de l’islam, aussi de manière plus égoïste pour équilibrer les déficits en matière de natalité dans certains pays européens.

Alors Carayon s’égare… il faut dire que quelques instants plus tard il précisera que les élus ont une colonne vertébrale pour penser, ceci explique sans doute cela !

Il devrait aussi méditer cette récente déclaration du pape, à laquelle a assisté son ami Wauquiez :

« Ce catholique revendiqué, qui s’était opposé la répartition sur tout le territoire des migrants évacués de la « jungle » de Calais, s’est cependant montré beaucoup plus réservé face aux propos du pape qui lui a demandé, ainsi qu’aux autres 259 élus, de porter une attention particulière aux précaires et aux migrants.

« Que la recherche du bien commun qui vous anime vous conduise à écouter plus particulièrement toutes les personnes en situation de précarité, sans oublier les migrants qui ont fui leurs pays à cause de la guerre, de la misère, de la violence », a en effet lancé le pontife argentin alors que Wauquiez a été l’un des plus grands opposants à l’accueil des migrants dans les régions françaises.

L’élu avait appelé les maires à « résister » contre l’accueil des migrants dans leur commune, avait lancé que l’accueil des migrants par la France était une « solidarité d’affichage, pas la vraie solidarité » et même qualifié cet accueil de « folie ».

(source http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/30/cette-sortie-du-pape-devant-laurent-wauquiez-na-vraiment-pas-du/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s