Syndrome du larbin !

cesar2Docilement, parce que dieu a créé la réunion et fixé l’ordre du jour, nous égrènerons les sujets à soigneusement préparés, consciencieusement purgés de tout ce qui peut déplaire au monarque ; et comme la parole est monopolisée par les aficionados habituels et que, la discussion ne peut-être envisagée qu’après avoir sagement levé la main et avoir été autorisé à prononcer les quelques propos qui pourront donner l’illusion que notre vénéré souverain à une oreille pour tous, nous boirons jusqu’à la lie, la coupe des contrevérités, des vrais mensonges et des faux espoirs.
Bien sût ce n’est pas toujours le cas ainsi lors de la dernière réunion, en 8 mn 23 il n’y eut pas de place pour tout cela !

A moins que je ne sois complètement dans l’erreur… Et que l’ordre du jour portera sur :

  • Programme des travaux  d’infrastructure – certes si l’avenue Raymond Cayre est bien programmée au budget de l’année, je ne me souviens pas, et je ne retrouve nulle part la programmation de la réfection de  l’avenue Augustin Malroux pour laquelle il est fait l’économie d’une piste cyclable !aug-malroux
  • Le devenir de l’algeco, promis à l’association bouliste, il est où ? Nous avions bien noté que ce n’était pas destiné à accueillir des migrants, normal Carayon ne veut que certains migrants, il veut choisir !exalgeco
  • Les raisons de l’aggravation de la dette, est aussi un sujet d’actualité et les motifs qui ont fait que les promesses en ce domaine notamment n’ont pas été tenues et ne le seront évidemment pas dans les années à venir,
  • le bilan de la délinquance à Lavaur, puisqu’elle ne progresse pas et qu’elle est très faible à Lavaur depuis des temps immémoriaux et non pas grâce à la video « protection »,
  • l’échéancier de l’installation de la vidéo « protection » et la philosophie de son déploiement,
  • le bilan des subventions aux associations avec la publication des paramètres pertinents de distributions de nos impôts en ce domaine,
  • l’inventaire chiffré des aides aux associations en nature,
  • le réel coût financier pour les contribuables de l’opération de la cathédrale Saint-Alain,, (il y a la participation directe payée avec la fiscalité locale – catholique ou pas, chacun paie, – le retour sur les dons par la fiscalité de l’impôt sur les revenus et sur les sociétés, le retour sur les subventions de l’État – et oui c’est aussi nos impôts…) et l’affectation du prix reçu ; enfin l’analyse des retombées économiques… car ce qui va les troncs du curé ne va pas dans les caisses de la commune et il reste à démontrer sérieusement que les commerces d’alentour sont plus florissants après qu’avant la réhabilitation,
  • le compte rendu de la réunion de concertation qui a dû avoir lieu concernant la fête foraine,
  • le compte rendu du suivi des plaintes en diffamation du maire dont le coût est directement puisé dans notre porte feuille,
  • la situation managériale et financière de l’hôpital,
  • le plan de développement des travaux de mise en conformité des parcours handicaps,
  • la plan de circulation,
  • le compte rendu de l’enquête publique du SCoT,
  • l’information sur le PLU dont l’aboutissement doit être au premier trimestre 2017,
  • la politique du logement social à l’horizon du PLU : quels sont les opérateurs sociaux sollicités, quelles constructions, quelle population, quel programme de mixité…,
  • la mise en perspective de l’imposition locale : augmentation modérée, certes, mais sur une base en augmentation et avec des résultats les plus graves de la strate, car rien ne sert d’augmenter de façon moins importante si le résultat conduit à une fiscalité plus conséquente,
  • mise à jour et suivi du e-site,
  • déclaration solennelle quant à la migration des peuples opprimés et sacrifiés,
  • exposé sur le projet de construction d’une centrale hydroélectrique au lieudit Fonteneau à Lavaur, (promesse du maire !),
  • l’organisation et la normalisation des pistes cyclables,
  • Le calibrages des berges des voiries urbaines,
  • la présentation d’un plan de GRH,

Autant de sujets d’une actualité brûlante que notre maire, homme libre, ne devrait pas passer à la trappe de sa toute puissance !

Il pense, à tort, que les larbins ne vont pas se réveiller, que le vauréen avale sans déglutir toutes les errances de la gouvernance actuelle, que notre portefeuille c’est « open bar », mal lui en prend car nous sommes tous inquiets de ces sujets.
Bien sûr nous nous interrogeons aussi sur le devenir de nos zones d’activité, évidemment que nous constatons le départ de certaines d’entre elle dans ces zones à réhabiliter et à développer, mais le maire n’est pas porteur dans ces domaines, il est friand du paraître, des bons mots et le mépris est son fil rouge !

Quelle outrecuidance quand il déclare aux conseillers d’opposition (et en filigrane à ceux qui contestent ses positions) : « Je vous invite donc à l’humilité, celle qui sied aux apprentis » !

Qui est donc apprenti ? Celui qui est incapable de maîtriser la dette ? Celui qui est également impuissant à construire un véritable plan de développement que ce soit pour les infrastructures ou les structures humaines de ses pôles de responsabilités ? Celui qui est ignorant des règles qui s’imposent partout en France (handicap notamment) ? Celui qui est maladroit dans ses relations avec l’opposition ?

Décidément la politique du maire n’est pas marquée du sceau du bon sens, du sceau du sens du bien public, de la fraternité, de l’égalité et de la liberté !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s