Responsable.

waaaaaaaa  Une faute avouée qui ne peut être pardonnée, elle est grave de conséquences !

Il ne s’agissait donc pas d’une décision pour préserver la sécurité de la population et des visiteurs, non la décision d’annulation de la fête foraine trouve sa raison dans une manipulation dont le maire ne se cache pas et dont il est même fier.

Dans le procès verbal de la réunion du conseil municipal, désormais publié sur le site de la commune, nous lisons que le maire a déclaré :

«  »Audaces fortuna juvat », « la chance sourit aux audacieux », réplique monsieur Carayon à un conseiller d’opposition.

Ma décision était le seul moyen de faire bouger les services de l’État, je l’ai prise, je l’assume et j’ai eu raison puisque si les forains ont manifesté c’est parce que je les ai conduits, par ma décision, à manifester.« 

Chacun se souvient des conséquences, le forain qui jette son PL sur les forces de l’ordre, le procès et la condamnation à venir…

Il assume tout cela le maire ?

La concertation qui ensuite a permis de maintenir la fête sans augmenter le nombre de policiers montre à l’envi qu’il y avait une autre solution, dans la concertation et dans la négociation…

Il a eu raison ?

Non, et la réunion prévue (par lui) pour négocier, organiser la fête de l’an prochain fin septembre est repoussée sine dié !

Alors tant qu’à latiniser ses actions, il eût été plus inspirer de nous dire :

« Fallaciloquus fortuna juvat » !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s