Discours médiocre mais agressif !

FOIRE ÉCONOMIQUE à LAVAUR

feteeco

A la foire économique de Lavaur, en ce 7 octobre 2016, Carayon devant un auditoire très parsemé, s’est fendu comme à son habitude d’un discours. Une prestation d’une grande médiocrité !

Il a flatté l’artisan (tant pis pour les commerçants, ils ne méritent pas son attention), louant son courage, son travail.

Mais il fallait qu’il trouve à redire sur des travailleurs, alors il s’en est pris avec véhémence aux fonctionnaires qui selon lui, gênent l’exercice de la fonction d’artisan.

Il oublie, Carayon, que sur sa commune de nombreux fonctionnaires sont en poste, que ce soit dans la fonction hospitalière ou la fonction territoriale !

Fonctionnaires de Lavaur si vous ne saviez pas ce que pense le maire de votre activité, maintenant vous êtes informés !

Et le plus pitoyable est, que sur cette estrade, quelques fonctionnaires de la cour de sa majesté Carayon ont applaudi des deux mains et crié « Bravo ».

Alors comment expliquer cet attachement à un « homme libre » qui tient des discours,  vident de fond ? Un bla bla d’homme libre ou de la tarte à la crème pour pouvoir devenir un candidat sans étiquette quand son modèle aura mordu la poussière, terrassé par des affaires bien peu reluisantes !

Sans doute parce que personne n’écoute, n’assiste à ces parodies de déclarations.

Mais alors donc pourquoi est-il élu puis réélu ? Sur un programme jamais renouvelé avec des actions qui trainent en longueur !

Mais il n’y a pas de fatalité, il y a bien une explication pour que nos « Mougeons » prolifèrent à l’envi : lisons ce que nous chante  Bénébar, vous y retrouverez la forme et le fond, des explications qui permettent d’envisager la mutation du « Mougeon » en tigre, sait-on jamais…

pimou

Il ne veut pas se prendre la tête
il dit qu’il n’a pas le temps,
ce n’est pas qu’il soit bête,
il est paresseux seulement,
et comme il tient quand même a avoir des avis,
il prend ce qu’on lui donne et répète ce qu’on lui dit.
Il aime quand c’est simple facile et carré,
les vérités sur cintres, le prêt à penser,
c’est la cible idéale des démagogues de tous bords,
suffit qu’on le brosse dans le sens du poil pour qu’il soit d’accord.

C’est l’histoire de l’agneau qui invite le loup à manger,
c’est l’histoire du cochon apprenti charcutier,
c’est l’histoire du canard qui trouve sympa d’être laqué,
c’est l’histoire du pigeon qui, enfin bref, vous avez compris l’idée.

Il ne croit pas aux rumeurs ni aux théories du complot,
mais faut avouer que c’est troublant quand on regarde bien les photos,
cette forme sombre et floue agrandie quatre cent fois,
ça ne peut être que la preuve de ce que nous cache la CIA.

Il voudrait tant être à la mode qu’il s’épuise à courir derrière,
des crétins branchés et snobes à qui il craint de déplaire,
ces précieux ridicules qui ne voient que ce qui brille,
pour une place au soleil ils rendraient la Bastille

C’est l’histoire de l’agneau qui invite le loup à manger,
c’est l’histoire du cochon apprenti charcutier,
c’est l’histoire du canard qui trouve sympa d’être laqué,
c’est l’histoire du pigeon qui, enfin bref, vous avez compris l’idée.

Il s’attaque, attention,
à la surconsommation,
irresponsable à ses yeux et dangereusement futile,
il d’ailleurs téléchargé sur son iphone l’application qui s’appelle « i-assistant contre les achats inutiles ».
S’il était né aux USA,
il aurait voté Obama,
ici la politique ? Non, ça l’intéresse pas, il combat avec virulence l’impérialisme américain,
qu’il attaque sans complaisance,
un coca light à la main.

C’est l’histoire de l’agneau qui invite le loup à manger,
c’est l’histoire du cochon apprenti charcutier,
c’est l’histoire du canard qui trouve sympa d’être laqué,
c’est l’histoire du pigeon qui, mais vous avez compris l’idée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s