Mandature, pas dictature !

cara barr

 

Quelle peut-être la légitimité d’un maire qui reçoit son opposition municipale pour entendre ses observations et propositions quand dans un même temps (et même un peu avant) il fait distribuer une lettre aux vauréens pour les informer de l’annulation des fêtes générales ? Qui n’a pas jugé utile de réunir son conseil municipal pour une réunion extraordinaire sur le sujet !

Quelle peut-être la crédibilité d’un élu qui, au lendemain d’attentats barbares, déclare qu’il faut continuer à vivre comme avant et qui prive ses concitoyens de leur fête annuelle ? Et qui ne fait distribuer des flyers que quelques jours avant…

Quelle peut-être la cohérence entre les propos d’un maire qui selon son interlocuteur donnera des indicateurs différents : 2 kms de fête pour le citoyen  et 1,5 pour le ministre et 1 seul sur la pub/flyers !

Quelle peut-être la fiabilité d’un maire qui joue avec de pseudo justificatifs et qui remplace les manèges pour enfants par des concerts, des attractions pour jeunes ados par des bals !

AUCUNE

D’ailleurs et même avant sa décision autoritaire d’annuler, la place réservée sur la pub pour la fête foraine est à l’opposé de ce qu’elle représente sur ces 4 jours… Imaginez 1,4% de la surface de l’imprimé !!! On peut se demander si l’idée de l’annulation n’était pas dans son esprit !

Le maire écrit : »J’ai la responsabilité de vous protéger ainsi que nos visiteurs », c’est vrai c’est sa responsabilité juridique et deux lignes en dessous « Nous avons pris ensemble la décision d’annuler »…  en articulant avec la responsabilité morale de l’Etat (qui est en réalité administrative : celle de s’assurer que ses directives sont respectées et de la mise à disposition des forces dégagées pour la manifestation) et… du comité des fêtes qui n’agit qu’avec l’aval du maire et sous ses ordres !

Il s’agit bien, à l’évidence, du NOUS de Majesté !

Non Carayon vous n’êtes pas notre monarque, vous n’êtes ni roi, ni empereur, vous êtes un maire d’une commune de 10 500 habitants  comme Carmaux qui a su activer la démocratie, la responsabilité pour réussir sa fête en pleine ville et sur plusieurs jours !

Vous êtes méprisant du travail considérable qu’ont fourni les bénévoles et qu’ils continuent à fournir pour adapter la fête à vos ukases, vous n’êtes pas respectueux des avis divergents (de plus en plus nombreux) , vous ne les sollicitez que bien trop tard pour avoir l’excuse de ne pas pouvoir en tenir compte.

Quelle mystification que de comparer le petit train de Saint-Lieux les Lavaur – un itinéraire boisé de plusieurs kilomètres, un arrêt dans les bois et le franchissement d’un viaduc – avec une commune, la notre… dotée de vidéo PROTECTION ! Elle ne sert à rien mais vous pourriez au moins faire semblant d’y croire, elle nous coûte si cher !

Votre propos est démagogique, il vous appartenait de mobiliser les moyens propres à respecter les consignes légitimement stricte de l’Etat, vous avez préféré annuler !!!

Je dénonce une manœuvre politique, alors que la fête foraine est une activité en dehors de toute politique, elle s’adresse à tous : petit (et tout petit) moyen et grand, vous « remplacez » par des bals et autres concerts !

Et la rentrée des classes n’est qu’un prétexte de plus, pas un élément nouveau(pas plus que ne l’est l’état d’urgence, le plan Vigipirate etc… qui ont été mis en place au lendemain du « Bataclan ») qui ne vous empêche pas de maintenir les festivités hautement sécurisées et un feu d’artifice. Il y a là confusion avec le 14 juillet car le vendredi 2 septembre, vous fêtez quoi ? L’annulation de la fête foraine ? Et êtes vous si sûr qu’un extrémiste sanguinaire et déconnecté de toute réalité avec comme seule ambition de tuer et de mourir ne saura pas déjouer vos mesures hautement sécuritaires, vous ne pouvez pas l’être ! Le risque est éminemment hypothétique comme pour le fête foraine et pourtant là vous l’acceptez.

  • Sur le fond, vous nous obligez à faire profil bas face aux barbares sanguinaires,
  • Sur la forme vous vous conduisez avec le plus profond mépris pour vos concitoyens et votre conseil municipal dans son intégralité et tous les bénévoles qui œuvre pour que le cœur de Lavaur batte comme il l’a fait depuis plus d’un siècle !.

Vient le temps de vous poser la question de la poursuite de votre mandat !

Le temps de la mandature est révolu après cette trahison.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s