Bonjour,

25 février 2016

Le budget primitif va être présenté au conseil municipal de mars 2016. Nul doute qu’il sera adopté par la majorité municipale ! J’imagine mal d’ailleurs une voix discordante…

Ce budget aura à traiter d’un point que j’ai déjà abordé avec délicatesse : les subventions aux associations.

Pourquoi délicatesse ?

Je crains tout simplement que ces subventions ne soient sacrifiées sur l’autel des dépenses somptuaires telle que la vidéo surveillance et que les crédits alloués pour nous surveiller ne soient pris au préjudice des associations.

D’autant que ce poste de dépenses est suffisamment varié pour que passe à la trappe, ni vu, ni connu de pauvres associations sans ressources et sans capacités d’en mobiliser.

Il faut savoir qu’en BP, c’est presque 35 € par habitant qui est mobilisé pour ces subventions (57 € par contribuable).

Ainsi donc affaire à suivre !

25 février 2016

Retrouvez Vigilance Vaureenne partout grâce à ce QR code

code vv

24 février 2016

Et toujours cette omniprésente d’associations philanthropiques, en plus des panneaux ajoutés aux signalements des places pour handicapé(e)s au mépris de la réglementation.

bloggif_56cdbe4e9cddd.gif

13 février 2016

J’avais écrit au maire pour avoir le lien avec les derniers comptes rendus des réunions du conseil municipal (facile à faire et peu consommateur de temps : 5 mn !)

PAS DE REPONSE !

Alors, j’écris à nouveau, en me demandant si je ne vais pas contraint à la lettre recommandée avec avis de réception !

 Bonjour,

Je reviens vers vous pour vous demander, conformément à la loi de mettre un lien sur votre site afin de procéder à la publication électronique des derniers PV des CR du CM. Le CGCT précise bien l’obligation quand un site existe et le cas éché. Il s’agit donc bien d’une obligation et non d’une publication au bon vouloir de je ne sais qui.

J’attire particulièrement votre attention sur la nécessité impérieuse de cette publication, sans délai, d’autant qu’une réunion du CM a vu le départ des conseillers municipaux de l’opposition avant le terme.

Je ne doute pas un seul instant qu’il vous tiendra à cœur de réparer cet oubli, la transparence étant une promesse du maire, et comme il l’a indiqué dans son dernier courrier : « il est moral de tenir sa parole ».

Par ailleurs et toujours en application du CGCT, je vous remercie de me tenir (par mail ou voie postale) la communication du compte administratif 2015 et des documents comptables et administratifs y afférents, notamment les justificatifs des subventions versées aux associations (rapport des commissaires aux comptes pour les attributaires d’une subvention > 15000€).

Salutations

12 février 2016

L’effet Pygmalion, vous connaissez ?

Non ? Pourtant vous le vivez chaque jour dans notre bonne ville de Lavaur.

Selon cet effet, nos envies, nos désirs, souhaits, prétention ont tendance à se réaliser. Après guerre, en 1948, Robert King Merton (1910-2003), sociologue de son état étudie le concept de la « prophétie auto-réalisante ». C’est une définition d’abord fausse d’une situation. Mais cette définition erronée suscite un nouveau comportement qui la rend vraie. Pour ainsi dire oubliée jusqu’aux années 60, elle est reprise par un psycho-sociologue Robert Rosenthal. Cet effet a fait l’objet d’une étude avec l’appui d’une directrice d’école américaine Lenore Jacobson. Mais c’est aussi, pour rendre à Jean-Jacques ce qui est à Rousseau, très proche de ses écrits à travers « Emile ou de l’éducation ».

J’ai dans mon roman « Rififi chez les gendarmes des HLM, publié chez Edilivre) évoqué cet effet et transposé es nuisances dans le monde du travail. Un parallèle s’impose dans le monde politique où certain plutôt que de faire et dire les choses comme elles sont vont, à l’envi, faire croire une chose irréelle et en tirer les conséquences pou donner corps à des projets que je qualifierai gentiment d’inopportuns.

Hélas, nous allons le voir les conséquences sont terriblement dangereuse.

Ici, chez nous à Lavaur, la vie est tranquille, sans aspérité particulière, une cité que les forces de l’ordre qualifient de sereine. Pourtant notre premier magistrat va, pour faire comme tout les autres communes et sans étudier, ni analyser les situations, décider que la vidéo protection (que certaines personnes  éclairées appellent vidéo surveillance) sera installée. Aussi à grand renfort d’exemples il va justifier. Les exemples sont faux mais qu’importe, l’essentiel est que par effet pygmalion il va assimiler le risque des uns (réels et prouvés) au risque d’une commune sereine : les autres ont une délinquance forte et installe de la vidéo surveillance, alors nous aussi !

Le tour est joué, mes chers concitoyens vous n’avez plus qu’à payer pour être épiés, surveillés…

11 février 2016

« Vigilance Vauréenne » fête ses 6 mois d’existence active et son … 1000 ième visiteur.

Ce site lanceur d’alertes va donc continuer à vous parler de ce qui se passe à côté de chez vous en regrettant de ne pouvoir vous solliciter à travers une lettre  distribuée généreusement avec vos pubs. Il ne faut pas désespérer et ce n’est pas l’attitude méprisante du maire envers les vérités qui sont transcrites ici qui va décourager les bonnes volontés.

Sans doute faudra-t-il y ajouter quelques gouttes de pédagogie… nous y viendrons.

28 décembre 2015

Nous ne sommes pas des perdreaux de l’année !

Après un fastidieux exposé, par une adjointe, quant à l’alignement des tarifs de diverses prestations au barème de la CAF, le maire en conclusion claironne  : « voici une EXCELLENTE politique sociale ! »

L’art de faire passer de la gestion des affaires courantes en action politique ! mais nous ne sommes pas dupes !

22 décembre 2015

Il vaut mieux crier un mensonge que chuchoter une vérité… La mise à jour de l’article sur la vidéo protection montre combien cet adage est utilisé par Carayon pour convaincre du bien fondé d’actions « éoliennes » !

21 décembre 2015

« On pardonne plutôt vingt fautes qu’un seul mensonge »

J.Locke

18 décembre 2015

A lire le communiqué N° 1 suite au CM du 17/12 :

communiqué 1

15 décembre 2015

Je vous propose cette chanson (merci à Barbara pour la musique) ayons la à l’esprit en nous rendant à la réunion du conseil municipal du 17 décembre à 17h30 !

Tous en cœur :

  • Voici combien de jours, voici combien de mois,
  • Voilà combien de temps, tes procès sont finis,
  • Tu disais, « C’est sûr, ils m’ont diffamé,
  • Pour vous c’est remboursé, c’est juste à avancer,
  • A la fin vous verrez, je serai reconnu. »
  • A la fin c’est hier, tu étais débouté,
  • Les juges nous ont dit, la vacuité d’la plainte,
  • Et il faut maintenant que tu rembourses tout.
  • Dis,
  • Quand rembourses-tu ?
  • Dis, au moins y penses-tu ?
  • Que tout ce temps qui passe
  • N’engendre pas l’oubli,
  • Pendant ce temps qui passe,
  • Rien pour notre mairie.

____________________________________________________

1 décembre 2015

Les vidéos sur les rues de Lavaur (saison 1) ont été vues plus de 1 000 fois.

https://vigilancevaureenne.wordpress.com/a-propos/videos-lavaur/

_____________________________________________________

8 novembre  2015
  • Insulte sur twitter
  • c’est ici
  • Où quand un adjoint au maire, à bout d’argument, insulte un internaute et le PS…

________________________________________________________

8 novembre 2015

Les vidéos sur les rues de Lavaur (saison 1) ont été vues plus de 800 fois.

voir sous le menu « gestion communale »
 ______________________________________________________________________________
27 octobre 2015

Je vous parlais de la gestion de Carayon…

Pas des inaugurations, car il est le maître en la matière et d’ailleurs « Lavaur Le Mag » consacre moult articles à ces manifestations où lui et très souvent un de ses adjoints monopolisent pages, articles et reportages.
Mais Lavaur ce n’est pas Carayon et tel ou tel adjoint éphémèrement mis en avant, Lavaur c’est une population qui a tourné le dos à la politique de Carayon (55% des électeurs) et Lavaur voudrait bien de la gestion de bon père de famille, faite par un habitant de la commune et même d’un électeur.

Carayon nous dit que 45 000€ représente 1% de nos impôts, donc dans sa gestion, il consacre près de 10% à des subventions. Vous payez 2000 € ? vous donnez 200€ à des associations mais vous ne déduisez rien de vos impôts !

subventionsComme nous le voyons, sports et loisirs sont généreusement dotés ! Les parents pauvres sont… le social, l’enseignement et l’agriculture !

Et la répercussion sur vos impôts ?

% subv sur impôts

______________________________________________________

Aujourd’hui, c’est le temps des élections régionales.

Elles ponctuent le combat qui doit se poursuivre contre la politique de Carayon, le maire de Lavaur. Mais elles permettent de mettre en perspectives les résultats de sa famille politique.
Les plus grandes craintes se justifient. A la lumière des résultats de trois mandats politiques, nous ne pouvons être aveugles sur une politique de paraître qui met en péril le devenir de notre commune. Le triplement de la dette de la commune, le doublement pour chacun d’entre nous de cette même dette, l’effet mécanique de l’augmentation de la population qui jette un opportun brouillard sur les résultats et une politique de communication basée sur le loisir, le sport au détriment du social, de l’entreprenariat, du logement et de l’enseignement conduisent inexorablement Lavaur à sa perte.

Nous ne voulons pas la même chose pour la région.

Malvy a passé la main à Carole Delga, un bilan qui n’est pas contesté ni contestable.

Une nouvelle région, une ambition forte, un dévouement et une présence mesurable, une volonté de faire et bien faire avec les citoyens, pas contre, font de Carole Delga une candidate exemplaire.
En face un Reynié qui avoue son noviciat et qui a une terrible handicap… Il est prof à Science Po… il apprend à ses élèves, comme Carayon, comment faire faillite ?

Aussi pendant un temps, Lavaur, devra se tourner vers cette échéance.

Bien sûr je ne mets pas en sourdine l’analyse de la gestion de Carayon, car c’est ce qui nous attend inéluctablement avec Reynié !

 Juin 2015
 Le temps des élections municipales est révolu, celui des promesses aussi, maintenant c’est le temps des actes, ou à tout le moins ce devrait l’être.
Les promesses, les projets, les engagements nous les avons !
Maintenant les actes…

Ce blog satirique s’engage à suivre de près (de très près même) engagements et réalisations, il s’engage aussi à s’en tenir à des éléments sûrs et partagés par tous et notamment par la municipalité et se défend de tout verbiage électoraliste.

 Site administré par Michel Pouvreau.

Vigilancevaureenne@netcourrier.com